Peintre pour une montagne, que je pratique depuis l'âge de vingt ans. Je l'expose "aux grands salons historiques du Grand-Palais" à Paris (Indépendants, Français) sur des toiles de petit et moyen format.
La montagne était et n'est-elle pas toujours que peu représentée?

Dans la solitude de l'atelier ou par l'effort fourni pour gravir tous ces sommets mon esprit se serait-t-il ouvert à une réflexion critique du monde dans lequel nous vivons ? Ne serait-il pas plus juste de dire dans le monde que nous subissons! Ce qui s'est traduit par de grandes toiles à thème, peintre témoin de son temps, non d'un réalisme critique mais exécutées par un peintre Naïf qui se veut de Réaliste critique. Loin de nier mes montagnes puisque j'y ai consacre beaucoup d'énergie physique, mon problème est comment faire cohabiter ces deux peintures extrêmement différentes pour un "discours" cohérent et constructif.

L'art doit-il être:
- un exercice d'exorcisme comme il le fut pour toutes les peuplades primitives,
- des images au service du pouvoir en place au physique comme au spirituel pour le légitimer,
- une représentation ou une interprétation de notre esprit via la rétine,
- la recherche hypothétique d'un langage universel comme KANDINSKY posant les bases de la peinture abstraite,
- un bel exercice de style pour une image décorative,
- une déjection intellectuelle pour libérer notre ego comme on nous le suggère à grand cri depuis quelque temps,
- ou "artiste" conscient d'un tout, l'art ne peut-il pas être un peu tout cela et quelque chose d'autre?


L'homme s'interroge!C'est ce qui l'a fait HOMME et qui le fait toujours.
Mais pourquoi certains "humains" sont-ils plus HUMAINS que d'autres?

Né on 1948 à Paris 18ème. Elevé à la campagne par ma grand-mère à Douchy (Loiret), je côtoyais un ébéniste ami et peintre qui me donna l'envie de dessiner et de peindre dès cette époque. Adolescent, je refusai l'école Boulle pour la formation de Dessinateur Industriel. En 1968 : seize mois d'armée dans le Génie Aéroporté me firent découvrir les plaisirs de la " marche à pied ". Dessinateur Industriel puis Représentant en tables à dessin, j'occupais mes loisirs à la grimpe à Fontainebleau et en Haute Montagne. 1981: l'année charnière - Prise de conscience... Je me mets à peindre la montagne que je connais avant de me sentir prêt à peindre autre chose. 1982 : j'adhère à la Société des Peintres de Montagne - Club Alpin Français - Présidents : Joanne et Michel MOUCHOT. Sur leur conseil, j'expose aux Indépendants depuis 1983. Puis je participe à d'autres expositions de groupe : en Mairie à Paris et région, Lilas: Président Christian BILLET, Montreuil,Fontenay, Pavillons sous Bois, Barbizon, Mantes la Jolie, Maisse, boutigny ... et au pays du Mont-Blanc : responsable Jacques MESNILDREY et on Vanoise... Quelques ventes à des amateurs éclairés m'encouragent à persévérer. 1986 : rencontre de Monsieur Louis MoRuzzl, Président de l'Atelier 75, qui m'incite à participer au Français et au Salon dAutomne Grand-Palais, Paris. 1988 : médaille d'argent au Français. Mirabelle DORS et Maurice RAPIN m'invitent à me joindre au groupe " Figuration Critique ". 1989: au Salon du Grand-Palais, Mirabelle DORS m'offre la possibilité d'une mini-exposition personnelle : huit toiles de grand format F 120 encadrent une statue. Récidive à la Galerie d'Art à Orly-Sud dans le cadre du mécénat de l'aéroport de Paris. Suivent quelques expositions à l'étranger, organisées par" Figuration Critique "dont celle au Musée des Beaux-Arts de Mons, Belgique, responsable Calisto PERETFI. Juillet-Août 1992: première exposition personnelle au Château de Lantilly dans la Nièvre. Mai 1993: mis on relation avec Monsieur MOREAu, maire-adjoint à Champagne sur Seine, dix-sept mètres de cimaises offrent au regardeur l'ensemble de mes toiles à thème. Septembre 96 Monsieur Jean-Pierre FERDIN et Monsieur Claude BOEUFS m'offrent la possibilité de me confronter aux voyageurs découvreurs de l'Aéroport De Paris Orly Ouest. 1997-Mars; Dans les locaux de la MAClE à Paris... mes toiles à thème ne font pas toujours patienter le client! Septembre 99 Lyon Cent ans de peinture de Montagne au Palais de Bondy. Janvier 2000: Invité à présenter six grandes toiles au Centre Culturel de la Ville de Chelles pour son salon d'art contemporain.
Projection vers le devenir: le sommet, pour un artiste qui grimpe! Dessein inavouable, mais je vous pose cette question : quel sommet ma nécessité intérieure me pousse-t-elle à explorer si je n'arrive à le gravir?

Expositions de groupe:

Depuis 1982: Société des Peintres de Montagne - Club Alpin Français
.dans le salon du C A F et dans différents lieux en Haute Savoie.

Depuis 1983: Société des Artistes Indépendants Grand-Palais Paris.
A P E P Montreuil-sous-bois.
Pavillons-sous-bois.
Barbizon.

Depuis 1987: Société des Artistes Français Grand-Palais Paris
.(Médaille d'argent en 1988).
Champagny la Vanoise

Depuis 1988: Figuration Critique Grand-Palais Paris et tous ses
échanges culturels à l'étranger ;1 989 Pise, 1991
Moscou, Leningrad, Copenhague, Espagne, 1992
Musée des Beaux Arts de Mons Belgique, 1993
Espagne, 1994 Portugal, Séoul, 1997 1998 Toit de
la Grande Arche, Paris la Défense, 1999
Quinta des Cruzadas-Sîntra Portugal,
Lilas
Maisse,
Fontenay-sous-bois,
Boutigny,

Depuis 1996: Rosny-sous-bois,
1998: Rueil-Malmaison

Depuis 1999: Lyon (Cent ans de peinture de Montagne),

Depuis 2000: Ville de Chelles (centre art contemporain).

Expositions personnelles:

1987-Décembre; centre culturel de Mantes la Jolies (montagne).

1989; au Salon du Grand-Palais," Figuration Critique ".(thème, montagne et sculpture).

1989; Galerie d'Art à Orly-Sud dans le cadre du mécénat de l'aéroport de Paris (thème et montagne).

1992-Juillet-AoOt; Château de Lantilly dans la Nièvre (thème, montagne et sculptures).

1993-Mal; dix-sept mètres de cimaises à la Mairie de Champagne-sur-Seine, offrent aux regardeurs l'ensemble de mes toiles à
thème et sculptures.

1996-Septembre; Galerie d'Art à Orty-Ouest dans le cadre du mécénat de l'aéroport de Paris.(thème , montagne et
sculptures).

1997-Mars; Dans les locaux de la MACIF à Paris... mes toiles à thème ne font pas toujours patienter le client I